Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

La retraite des libéraux

Instituée en 1948, l’Organisation autonome d’assurance vieillesse des professions libérales comprend une Caisse nationale et dix Caisses de retraite complémentaire. Chargée de gérer le régime de base des différentes sections ainsi que leurs régimes complémentaires, elle représente les intérêts de plus d’un million d’affiliés.

Statistiques

Une démographie dynamique

Responsable du pilotage du régime de retraite de base des professionnels libéraux, la CNAVPL dispose d’un regard global sur cette population. Grâce à la centralisation des informations issues de ses dix sections, notre institution produit des données statistiques fines sur la démographie des professionnels libéraux en activité et à la retraite.

Au 30 juin 2016, l’Organisation autonome d’assurance vieillesse des professions libérales regroupait, 970 175 cotisants, 284 980 retraités et 48 089 conjoints survivants bénéficiant d’une pension de reversion (tous affiliés confondus, micro-entrepreneurs compris). Le graphique ci-contre fournit un aperçu des effectifs recensés dans chaque section. Comme le démontre cette infographie, la CIPAV, la CARMF et la CARPIMKO arrivent en tête du point de vue des effectifs de cotisants…

Cotisants
Retraités
Immatriculations

Données comptables

Un résultat amélioré par des éléments ponctuels

Depuis 2004, la CNAVPL établit les comptes de la gestion du régime d’assurance vieillesse de base des professions libérales. Dotées d’une personnalité juridique et de l’autonomie financière, ses sections professionnelles sont, quant à elles, chargées de recouvrer les cotisations et d’assurer le paiement des prestations pour le compte de la caisse nationale.

En 2016, le résultat de l’exercice est resté bénéficiaire. Il ressort en excédent de 634,3 millions d’euros, en nette amélioration par rapport à 2015. Cette évolution résulte d’une croissance plus importante des produits (+ 15,5 %), principalement imputable aux cotisations. Cela s’explique en grande partie par des effets ponctuels. Comme en témoigne le graphique ci-contre, la part versée par la CNAVPL à la solidarité nationale (courbe “compensation”) n’a cessé de croître au fil des dernières années. Une hausse qui ne correspond pas à l’évolution des cotisations perçues.

Newsletter

Restez informé en recevant notre newsletter !